Mercredi 3 avril 2013 3 03 /04 /Avr /2013 08:58

Jour férié, jour vide greniers, ce lundi premier avril de Pâques, l’éclairage public étant maintenant à l’heure d’été, je rejoins l’île Lacroix et prends la route, direction Appeville-dit-Annebault, près de Monfort-sur-Risle, comptant sur ma mémoire pour en retrouver le chemin et j’ai tort. A Bourg-Achard, je vais tout droit alors qu’il aurait fallu tourner à gauche, m’infligeant une dizaine de kilomètres en trop.

C’est ici qu’il y a deux ans, j’ai laissé passer un tableau d’Utrillo, original ou copie. Je raconterais une telle histoire cette année, on y verrait un poisson d’avril. Il fait froid, il fait beau, on parle toujours de la météo : « En deux mille trois, c’était comme ça et après on a eu une canicule. » Du côté des vendeurs, on se plaint également des organisateurs municipaux : « Ils nous ont traités comme des chiens quand on est arrivé, plus on s’efforçait de parler calmement, plus ils nous hurlaient dessus ». Je fais le tour deux fois des nombreux exposants, pour rien.

L’après-midi, c’est avec le bus Vingt (après avoir consulté sa fiche horaire car ce jour c’est un bus toutes les heures) que je rejoins le parquigne du Super U de Bihorel où un organisateur privé fait son petit déballage. Le plateau est balayé par un vent sibérien et le soleil n’y peut rien. J’achète une balance Terraillon à une vieille dame et plus qu’à attendre le bus du retour, un bon quart d’heure à poireauter devant la piscine. Comme à l’aller, je ne glisse par ma carte dans le composteur : quand le Lundi de Pâques tombe un premier avril, les transports en commun rouennais sont gratuits.

*

Nous sommes en avril, rue de la République les conteneurs à enterrer (destinés à recueillir les ordures rouennaises) ne le sont toujours pas, mais les pancartes annonçant qu’ils le seraient en février ou en mars sont toujours là.

*

Un Ministre du Budget socialiste qui planque son gros tas de billets sans doute mal acquis en Suisse puis à Singapour, jure pendant des mois qu’il n’en est rien, préside pendant ce temps des forums contre la fraude fiscale, et doit finalement avouer ce mardi qu’il n’est qu’un menteur et un voleur, la France vient de faire un grand pas vers la catastrophe.

J’en vois certains, prompts l’autre semaine à se réjouir de la mise en examen de Sarkozy pour avoir capté l’argent de la vieille Bettencourt, faire cette fois profil bas et bouche cousue. Comment font-ils pour vivre avec un demi cerveau ?

Par michel perdrial
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Recherche

Archives

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés